Intercompréhension et apprentissage des langues à l'école

Pour vivre autrement les langues à l'école Voir cette page sous forme de diaporama. Exporter la page au format Open Document

Sgen-CFDT de Lyon, 5 mars 2015

Jean-Pierre Chavagne jpc

Mode d'emploi :

  • Cliquer sur l'icône représentant un tableau pour lancer la présentation.
  • Cliquer sur la flèche retour du navigateur pour revenir à la page initiale du wiki
  • Cliquer sur l'icône Open Office pour éditer la page du wiki en format texte.
Notes

Apprendre des langues dans le système éducatif est une expérience que nous avons tous faite. L'enseignement des langues coûte très cher pour une efficacité faible, et ne répond plus aux besoins du monde actuel.
L'Europe est multilingue. L'anglais, ou l'espéranto, seraient des solutions possibles pour se comprendre en Europe, mais si nous voulons que les langues d'aujourd'hui se conservent et que ceux qui les parlent aient le droit de les utiliser dans leur vie, le plurilinguisme semble s'imposer et est déjà encouragé au niveau européen.
Un moyen rapide de former des européens plurilingues serait d'introduire l'intercompréhension dans le système. L'intercompréhension est le fait de s'exprimer dans sa propre langue avec des interlocuteurs qui parlent dans d'autres langues.
Faut-il remettre en cause les cours de langues tels qu'ils sont donnés aujourd'hui ? Entre l'anglais, l'espéranto et le plurilinguisme, quelle voie semble préférable ?

Le sujet dans le syndicat

  • De quoi s'agit-il ?
  • un article dans PE
  • une formation en Italie
  • un dossier à la Fédé
Notes

Diapo 1

L'idée est qu'on peut apprendre plusieurs langues en même temps et qu'on n'est pas obligé de les parler pour dialoguer avec des personnes dont c'est les langues. On continue à s'exprimer dans notre langue (ou nos langues) et les autres font de même, par écrit ou à l'oral. On peut donc se contenter d'apprendre à comprendre. Edgar Morin écrit : “Le problème de la compréhension est devenu crucial pour les humains. Et, à ce titre, il se doit d’être une des finalités de l’éducation du futur.
Rappelons que nulle technique de communication, du téléphone à Internet, n'apporte d'elle-même la compréhension. La compréhension ne saurait être numérisée. Éduquer pour comprendre les mathématiques ou telle discipline est une chose ; éduquer pour la compréhension humaine en est une autre. L’on retrouve ici la mission proprement spirituelle de l’éducation : enseigner la compréhension entre les personnes comme condition et garant de la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité.” (voir biblio ci-dessous)

L'article dans PE : voir biblio ci-dessous.

L'institut européen des syndicats (http://www.etui.org/) a organisé une formation de deux jours en Italie en 2010.

Une première question à se poser, c'est si une telle question regarde vraiment le monde syndical.

L'enseignement

  • un échec coûteux
  • ça sert à quelque chose
  • insuffisant pour “maîtriser”
  • inadapté à l'époque
Notes

Diapo 2

Le système actuel, ses succès et ses échecs.

On est à l'époque numérique et la question de l'intégration du numérique est liée à l'intercompréhension.

Faut-il remettre en cause les cours de langues tels qu'ils sont donnés aujourd'hui ?

Politique linguistique éducative

  • Rapport Grin
    • Tout anglais
    • Plurilinguisme
    • Espéranto
  • Commission européenne
  • DGLFLF
Notes

Diapo 3

La réflexion, la recherche et la politique linguistique

François Grin désigne l'espéranto comme meilleur scénario pour l'Europe.

Entre l'anglais, l'espéranto et le plurilinguisme, quelle voie semble préférable ?

La commission européenne subventionne depuis les années 1990 des projets sur le thème de l'intercompréhension : Galatea, Galanet, Galapro, Redinter, Miriadi, etc.

La DGLFLF consacre une partie de son activité et de son budget en faveur de de la diffusion de l'intercompréhension.

Le CECRL

  • Distinction des compétences
  • Plurilinguisme
  • Intégration
  • Imperméabilité du système
Notes

Diapo 4

Les avancées du cadre (CECRL, chapitre 8) qui vont dans le sens de l'intercompréhension : séparation des compétences, plurilinguisme, et intégration.

Mais ce n'est pas facile de faire entrer tout ça dans le système.

L'utopie

  • Le rêve romanophone
  • L'apprentissage horizontal
  • Le réseau de groupes reconfigurés
Notes

Diapo 6

Si tous les pays romanophones…

Apprentissage horizontal et pair-à-pair : une autre situation, motivante.

Le réseau de groupes reconfigurés est le pari de Miriadi.

Références bibliositographiques

Notes