Les outils d'abolition de la distance et autres accessoires pour la pédagogie de l'intercompréhension

Voir cette page sous forme de diaporama. Curitiba, UFPR, 17 mars 2011
Formation : “Intégrer l´intercompréhension en langues romanes dans les programmes du réseau national des Alliance Française du Brésil”
alliance_francaise.jpg dglflf.jpg union_latine.jpg Jean-Pierre Chavagne — Université de Lyon


Notes

Cette présentation est une présentation-atelier. Les personnes munies d'un ordinateur connecté se rendent sur les pages indiquées dans les notes de chaque diapo de la présentation, laissée ouverte dans un onglet ou dans une fenêtre du navigateur.

Cette intervention va mettre l'accent sur l'intérêt que présentent les TIC pour l'apprentissage de l'intercompréhension.

Elle s'intègre à l'ensemble de la formation et tente d'en reprendre les points essentiels : les questions soulevées sur le fond de l'intercompréhension et des TIC, mais aussi l'analyse des faits qui y sont liés depuis le début de la formation.

Elle devrait permettre de prolonger les contacts établis dans cette formation de façon organisée, et de contribuer à éviter la solitude des enseignants.

Je confonds volontairement le point de vue de l'élève et celui du prof la plupart du temps, puisque les outils sont les mêmes.

Attention : l'essentiel se passe oralement, ne pas rester les yeux rivés à l'écran.

Plan

  • Considérations sur les TIC
  • Notre expérience de la phase 2 de la formation
  • Pistes et choix pour la suite

Généralités

  • L'ubidistance
  • Le nécessaire apprentissage
    • Apprentissage associé
    • Apprentissage de l'apprentissage
  • Contournable ou non
  • Utilité et nocivité : remède et danger

Notes

Internet ne sert pas qu'à travailler à distance. Il abolit la distance dans la mesure où on est distant partout et nulle part, “ubidistant”. Notre portée a augmenté démesurément.

Il y a toujours un autre apprentissage associé à un apprentissage quelconque. Par exemple l'écriture, la lecture, et l'organisation personnelle est associée à l’apprentissage de toutes les sciences. Aujourd'hui, s'y ajoutent les TIC qui seraient mieux nommée TICA que TICE. L'apprentissage (A) est beaucoup plus de l'information et de la communication, l'enseignement (E), ce n'est pas sûr.

En plus, apprendre les TIC est une bonne expérience d'apprentissage, transférable. On est obligé de faire les geste et de les répéter pour les apprendre, aucune théorie ne peut venir avant les gestes concrets. C'est ainsi qu'on peut enfin comprendre ce qu'est l'informatique en écrivant dans un wiki, comme nous prévoyons de le faire aujourd'hui. Le tâtonnement est de rigueur, les échecs obligés.

Il faut faire ce qu'on veut apprendre pour apprendre à le faire. Il faut perdre du temps. Il faut se tromper. Il ne fait pas s'avouer vaincu d'emblée.

Il reste possible d'apprendre, l'intercompréhension comme d'autres choses, sans les TIC. Et il est même souhaitable d'entretenir ces lieux refuges, parce que des gens les occupent, et qu'ils aident à la réflexion.

Les TIC nous protègent de l'isolement et sont peut être la seule solution pour le dialogue de l'humanité. Elles présentent cependant des dangers dont il faut rester conscient : une addiction, une fragilisation des institutions, etc. (Je fais des efforts pour en trouver :)

E-mail et Web 1.0

  • Les deux piliers
    • L'e-mail (qui se meurt en nous tuant)
    • Les pages statiques
  • Réseaux sociaux et messageries
  • L'utilisation pour l'apprentissage
    • L'e-tandem, les listes, les WebQuests


Joël de Rosnay dévoile le Web 4.0 por SmallbrothersOrg|


Notes

Aujourd'hui, la quasi totalité des personnes utilise seulement l'e-mail ou la consultation de pages statiques (+ les réseaux sociaux). Cette situation dure depuis les années 2000, malgré les avancées technologiques. Nous ne sommes donc qu'au début de l'utilisation des TIC.

L'inflation des mails semble avoir atteint un point culminant en 2010. D'ici 2015, il est à prévoir qu'on l'utilisera beaucoup moins. Mais qu'on basculera une partie des échanges sur les réseaux sociaux, les forums, les tchattes, les wikis.

Les pages statiques sont le début de l'Internet. On a maintenant le Web 2.0, 3.0, etc. Voir la vidéo de Joël de Rosnay :


Joël de Rosnay dévoile le Web 4.0 por SmallbrothersOrg

Avec l'e-mail des activités d'intercompréhension sont possibles par listes de diffusion, ou interindividuelles (l'e-tandem).

Réseaux sociaux et messageries : déplacement des frontières de l'intime, vie virtuelle, relations interindividuelles.

Le Web 1.0 ou Web statique avec des pages qu'on ne peut que consulter fait toujours le bonheur de tous, mais la plupart s'en contente. Les WebQuests sont des activités très efficaces à partoir des pages statiques : on peut en faire pour l'intercompréhension. Exemple : http://lingalog.net/dokuwiki/intercomprehension/rcslr/cyberenquetes/wq1

Voir aussi les Fiches d'autoformation de Galapro : http://www.galapro.eu/sessions/library/fda

Retour sur notre expérience

  • Matériel proposé pendant l'intervale
    • Le bureau virtuel
    • La plate-forme Galanet
    • La plate-forme Lingalog
    • L'e-mail
    • Des sites
    • etc.
  • Éléments de bilan déjà exprimés
    • Préférences pour le présentiel
    • Confusion dans les fichiers joints
    • Manque global de familiarisation avec les TIC

Notes

Le partage

  • L'esprit du libre
  • Philosophie de l'open source et du creative commons
  • L'économie de la contribution
  • Les ressources partagées
  • Diffusion et publication

Notes

Sans le partage, Internet n'est pas grand chose de nouveau. L'esprit du libre a permis le “dépassement entre producteurs et consommateurs” (Bernard Stiegler)

Pour les logiciels : http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

Pour les documents : http://fr.creativecommons.org/

Les logiciels payants sont appelés à disparaître pour la plupart, ou à devenir libres.

Exemples de profs travaillant ensemble sans être du même établissement ni se connaître : Sesamath, etc.

Communiquer

  • Synchrone
    • tchatte
    • son
    • image
  • Asynchrone
    • e-mail
    • forum

Notes

Il y a beaucoup de travaux sur les interactions par chat. Leur efficacité est manifeste pour apprendre l'intercompréhension. Le style de texte des expressions sur un chat ne peut pas être travaillé.

Le forum est l´espace idéal pour réfléchir en groupe. On a tout son temps pour lire et tout son temps pour écrire. On peut donc exiger de comprendre et décrire dan une langue parfaite.

Travailler ensemble

  • Débattre, dialoguer : forums et tchattes
  • Partage de fichiers
  • Documents communs : wikis, google docs

Notes

Des interactions plus complexes.

Le bureau virtuel de l'Alliance Française a été utilisé dans ce sens.

La plate-forme Moodle,présenté par Richard : http://www.falemosportugues.com/campus/

Le wiki, logiciel idéal pour le travail en commun à distance. Un apprentissage court mais nécessaire.

Les profs et les élèves ont les mêmes outils. Le prof apprend.

Éloge du forum

  • L'entraide
    • Recherche ponctuelle d'information
    • Simple et gratuit
  • Le débat
    • Le temps de lire et d'écrire
    • Un besoin de formation

Notes

Il faut du courage pour ne pas être d'accord et le dire élégamment. Les forums non consensuels sont rares, les forums polémiques de bonne tenue aussi. Mais le forum reste l'outil d'apprentissage de l'écriture parfaite.

A titre d'exemple et peut-être comme espace d'échanges après notre formation, voici un forum que nous allons expérimenter : http://www.lingalog.net/forums/viewforum.php?f=176

Quelques questions relevées pendant ces trois jours et qui pourraient y être débattues, ou recevoir des réponses consultables à volonté.

  • l’utilisation des drapeaux pour symboliser les langues
  • la question du travail en commun à distance
  • problème d'innovation : les stratégies d'introduction de l'intercompréhensin dans nos pratiques
  • travail en commun : qui veut créer une anthologie de textes et comment ?

Éloge du wiki

  • Le succès de Wikipédia nous interroge
  • Un seul document, toutes les versions antérieures
  • Nos ressources à exploiter et à enrichir
  • Des fiches de cours en partage
  • Un support pour les réalisations des élèves/étudiants

Notes

Le wiki, ou encore Google Docs, est le meilleur remède contre la plaie des fichiers joints.

Retourner sur les ressources montrées à Campinas

Voir un ensembles de séances de langues préparées et utilisables par tous : Ateliers d'expression orale

Un peu de pratique dans le bac à sable e ce wiki : http://lingalog.net/dokuwiki/playground/accueil

Autres TIC

  • TBI
  • CD-Rom et DVD
  • Clés USB
  • Suites bureautiques
    • éditeur / traitement de texte
    • tableur
    • base de donnée
    • présentation
  • Dictionnaires et traducteurs

Notes

Ceux qui disposent d'un TBI peuvent l'utiliser pour la formation aux TIC, mais aussi pour des activités qui utilisaient le simple tableau.

Tout le monde a utilisé a utilisé abondamment un traitement de texte payant. Se rappeler qu'il existe Open Office qui fonctionne sur tous les systèmes.

La question des dictionnaires en ligne et des traducteurs en ligne n'est pas à mépriser pour accéder au sens d'un document dans une langue autre que la nôtre.

Choix d'un espace virtuel

  • Virtuel = symbolique
  • Diverses expériences
    • Bureau Virtuel Alliance Française
    • Lingalog
    • Galanet
    • Moodle
  • Autres possibles
    • Google Docs
    • Wikispaces
    • Blog
    • Dropbox

Notes

Nécessité ou non de bien ranger et d'avoir un espace unique pour tous (“concentré”). Le web est en fait un espace où tout est à la même place et où il y a de la place pour tout, comme dans le désordre.

Définir quelle est notre volonté en matière de niveaux d'accès entre totalement public et réservé à un petit nombre.

http://www.wikispaces.com/ Exemple : https://wikintercomprension.wikispaces.com/Bibliograf%C3%ADa

Blogger : http://cll-francais.blogspot.com/

La publication

  • Un sens Web plus large
  • Re-publication : avantage des TIC
  • Les niveaux d'accès
    • Tous les internautes
    • Tous les utilisateurs reconnus
    • Un groupe déterminé
    • Une personne

Les administrateurs d'un site ont toujours accès à tout.

Projets divers

  • publier
  • créer un glossaire
  • créer une anthologie de textes
  • créer une bibliographie
  • écrire des articles en commun

Notes

Bibliographie / Sitographie


Notes

Sur ce site : http://lingalog.net/dokuwiki/tic/accueil