Le FLE est-il concerné par l'intercompréhension ?

Voir cette page sous forme de diaporama. Exporter la page au format Open Document

Journée des métiers du FLES
(Français Langue Étrangère et Seconde)

  • Mettre en lien l'intercompréhension avec les métiers du FLES
  • Signaler les débouchés spécifiques

Lundi 10 février 2014 à Lyon 2 : http://tackk.com/wlzw56

Présentation par Jean-Pierre Chavagne jpc


Mode d'emploi :

  • Cliquer sur l'icône représentant un tableau pour lancer la présentation.
  • Cliquer sur la flèche retour du navigateur pour revenir à la page initiale du wiki
  • Cliquer sur l'icône Open Office pour éditer la page du wiki en format texte.

Les TIC et l'IC

  • Technologies de l'intercompréhension ?
  • L'intercompréhension : une définition
  • Le plurilinguisme
  • Les approches plurielles

↑Diapo 1↑↓Notes↓

Le sigle “TIC” n'a plus trop d'utilité aujourd'hui. Il s'agit en fait d'informatique, qu'on utilise presque toujours connecté. Évidemment; c'est une plaisanterie de donner à TIC le sens de Technologies de l'intercompréhension. On peut les voir comme les technologies de l'esprit (Bernard Stiegler), pourquoi pas comme les technologies de l'apprentissage, plus précisément comme les technologies culturelles et cognitives.

intercompréhension

L'intercompréhension à elle toute seule est déjà une nébuleuse, dans laquelle Lyon 2 s'est investi dans une direction particulière qui est celle de l'intercompréhension en réseau de groupes avec le projet Miriadi : http://miriadi.net

Miriadi fait suite pour Lyon 2 à trois autres projets européens : Galanet, Galapro, et Redinter, les deux premiers donnant autant de place à l'informatique qu'à l'intercompréhension, avec la création de deux plates-formes de formation par l'interaction en ligne où un corpus énorme est disponible (11 ans d'utilisation pour l'une, 4 ans pour l'autre).

Plurilinguisme

Les 4 approches plurielles (selon le CARAP, rédigé sous la direction de Michel Candelier) : l'éveil aux langues, la didactique intégrée, l'intercompréhension et l'interculturel.
Distribution du fascicule de la DGLFLF sur les approches plurielles (50 exemplaires).

Le FLE

  • Les langues de l'autre
  • Une famille de métiers
  • Les rencontres FLE-IC
  • Les acteurs du FLE dans l'IC

↑Diapo 2↑↓Notes↓

Le FLE fait partie des “langues de l'autre” et à ce titre ses métiers sont à peu près les mêmes que ceux des autres langues de l'autre, et non sans lien avec les langues de scolarisation.

L'Alliance Française de Paris a organisé une journée en décembre dernier sur l'intercompréhension à l'occasion de la sortie d'un livre chez Hachette en 2013 (Sandrine Caddéo, Marie-Christine Jamet, L'Intercompréhension : une autre approche pour l'enseignement des langues), et ses responsables ont déclaré leur intention d'étudier l'ouverture d'enseignement d'intercompréhension s'ils se révélaient viable économiquement.

L'Alliance Française s'est notamment intéressée à l'intercompréhension en organisant une formation d'un groupe d'enseignants de FLE de 20 Alliance du Brésil en 2010. Des cours ont été proposés à la suite de cette formation.

Au Brésil et en Argentine, des formations stables à l'intercompréhension existent. A Córdoba, environ 300 étudiants de l'UNC sont formés simultanément chaque semestre. A Natal, 250 profs de français ont été réunis dans une formation à l'intercompréhension en avril 2013, et des enseignements existent au niveau correspondant à notre collège, ainsi qu'à l'université.

La majeure partie des personnes impliquées dans les projets européens que j'ai cités sont des enseignants de FLE d'Italie, d'Espagne, du Portugal, de Roumanie, et d'Allemagne.

Un soutien politique

  • DGLFLF
  • Union Latine
  • OIF
  • AUF
  • Europe

↑Diapo 3↑↓Notes↓

Bien qu'organisme officiel, la DGLFLF n'est pas représentative du contexte français.

L'Europe (la commission européenne) finance chaque année de nouveaux projets visant à diffuser l'intercompréhension.

Quel avenir ?

  • La résistance habituelle du milieu et des institutions
  • La diversification des formations en langues
  • La recherche est florissante
  • La production de matériel didactique
  • Quelque chose a changé

↑Diapo 4↑↓Notes↓

Il est impossible d'affirmer que l'intercompréhension sera intégrée aux enseignements de langues de façon officielle. Les changements sont très faibles en France notamment dans le milieu de l'éducation, l'écoute également est très faible malgré une très bonne réceptivité des publics.

On peut espérer que les enseignements de langues vont se diversifier dans le sens qu'il sera sans doute un jour possible de proposer aux publics une formation à la compréhension, de l'écrit seulement, ou de l'écrit et de l'oral : alors les techniques pédagogiques de l'intercompréhension seront utiles (les 7 tamis, la langue pont).

Paradoxalement, la recherche se développe sur les thèmes du plurilinguisme et particulièrement de l'intercompréhension (depuis les années 1970). La production de matériel didactique est aussi bien avancée et se poursuit : méthode EuRom5, Euro-Mania, nos plates-formes.

Mais quelque chose a changé et on ne considère plus autant les langues séparément (chap. 8 du CECRL) et surtout, on se rend compte qu'on a besoin de vivre en plusieurs langues, ne serait-ce précisément que parce qu'elles se trouvent toutes à portée de clics et qu'on n'a pas nécessairement besoin de s'escrimer à les parler.