GT 1 : Cultures de l'agriculture

Primera definición del grupo: “agricultura; derecho; problema global que se puede resolver localmente ⇒ ¿cómo transformar la agricultura local en agricultura ecológica?; la ecología cultural y medioambiental.

Problematica : La ecologia cultural y medioambiental

Environnement culturel/Environnement naturel.

études de cas : 3 villes que l'on compare : Asie, Afrique, Amérique du Sud (Amazonie). À partir de ces cas on étudie les liens entre environnement culturel (les savoirs, la civilisation…) et environnement naturel (le côté scientifique : comment on travaille avec un certain type de sol, le climat → le milieu)

La partie “environnement culturel” se penchera sur les influences politiques, religieuses, artistiques et tout autres aspects culturels en général à partir des études de cas “scientifiques”.

Mercredi 2/03

On considère différentes cultures et on va voir leur rapport à l’environnement. Les mettre en contraste avec la culture occidentale. Montrer que dans notre cosmogonie on a une dissociation entre la population et l’environnement. En ce moment, d'un point de vue scientifique , on a une réintégration de nous même dans l'écologie.

On partirait sur deux axes :

Le premier : culture et écologie Avec un peuple des Andes (les quechuas), les Jivaros qui viennent de vers l’equateur et la Roumanie.

Le deuxième : critique de la façon de considérer l’environnement dans la culture occidentale Avec Philippe Descola et Enrique Leiff

On pourrait aussi inclure une approche historique. Comme par exemple, au moyen âge en France en tout cas, la population avait une culture très proche de son agriculture.

Notre format de présentation serait une pièce de théâtre basée sur le thème d'un sommet mondial style cop21, avec des costumes selon le pays représenté.

Pour ne pas s’éparpiller, même s'il serait intéressant d'aborder d'autres cultures, nous pourrions rester sur l'étude de cas de pays à langue romane.

Petit lien vers un site très complet sur DESCOLA http://www.college-de-france.fr/site/philippe-descola/biographie.htm

16/03/16

Changement d'idée : présentation au jury.

L'idée du théâtre :
Culture et agriculture.
Le spirituel dans l'agriculture.
Révolte de la nature.
Sous la forme d'un procès. Le témoin est un terrien il y a un avocat, un juge, une partie civile et l'avocat de la partie civile. Jurés : le jury qui doit prendre la décision à la fin. La terre fait un procès aux humains et leur demande de répondre de leurs actes au niveau de l'environnement. On rappelle la situation actuelle de la terre, on peut aussi proposer des solutions… On retrouve les deux actes de départ : culture et écologie, les personnages du procès sont des entités spirituelles inventées par les humains. Critique de la façon de considérer l’environnement dans la société actuelle : c'est le thème du procès.

Idée finale : les hommes ont intérêt à réapprendre à respecter la terre comme ils la respectaient à l'origine, au delà des religions et des ethnies, car elle nous fournit de quoi vivre peu importe nos cultures et nos traditions.

Nous avons aussi évoqué avec le reste de la classe l'idée d'une pièce de théâtre avec la classe entière


Animisme et Totémisme

Animisme (Achuar, Cree):

Animaux et plantes sont des êtres humains sous des formes différentes ou des “costumes”. Leur forme humaine est révélée dans les interaction oniriques, c'est à dire à travers l'interprétation des rêves, qui définissent en grande partie le rythme de vie du quotidien.
Du fait que tous les êtres vivant sont d'essence humaine, il est possible et courant d'interagir socialement avec des plantes et animaux.
Des contrats spécifiques ou des formes d'amitiés peuvent se créer entre humains et non humains dans un but d'aide mutuelle. Il n'est pas rare de voir des non humains assimilés à des membres de la famille, fictifs ou défunts.

Totémisme (Aborigènes Australiens):

Même si vivant à des distances très importantes et ayant peu d'interactions entre les différentes tribus, les Aborigènes Australiens ont une structure sociale globale qui implique les non-humains: les groupes totémiques. Caractérisé par un Totem, le groupe totémique réunit tout être vivant possédant les caractéristiques et qualités intrinsèques (physiques, psychologiques et abstraites) que représentent le Totem. Ainsi chaque être d'un groupe est une des formes possibles de l'incarnation physique de l'esprit du totem de ce groupe.
Un groupe totémique dans la culture aboigène peut être assimilé au concept biologique d'espèce et le Totem au code génétique dans sa façon de définir les frontières ente les êtres vivants pour les aborigènes (frontière donc extrèmement étranges à concéptualiser pour nous car basées sur des caractéristiques non anatomiques ou génétiques).


Texto en español del testigo Achuar, en la voz de Arnault-Quentin

Soy el representante de los Achuar, que ustedes llaman los Jívaros.
Me gustaría hablar de la forma en que me relaciono con lo que ustedes llaman la naturaleza.
En mi cultura no existe diferencia entre humanos y no humanos, consideramos a todos los elementos de la naturaleza, plantas y animales, como humanos.
Ellos tienen una forma diferente pero la misma alma humana que nosotros, de esta manera podemos tener relaciones sociales con animales y plantas basadas en el respeto mutuo porque, en el fundo, todo es lo mismo.




Discussion

Alice Foulier, 17/02/2016 16:20

Problematica : La ecologia cultural y medioambiental

Environnement culturel/Environnement naturel.

études de cas : 3 villes que l'on compare : Asie, Afrique, Amérique du Sud (Amazonie). À partir de ces cas on étudie les liens entre environnement culturel (les savoirs, la civilisation…) et environnement naturel (le côté scientifique : comment on travaille avec un certain type de sol, le climat → le milieu)

Tao Ri, 13/03/2016 21:36

Bonjour,

Une pièce de théâtre, c'est une très bonne idée !!

pourriez-vous m'en dire un peu plus sur son format (timing ? lieu? éléments de décor ? accessoires ?), sa mise en scène ? Allez-vous interpréter la pièce vous même ? comptez-vous rédiger uniquement le script et le transmettre aux membres du jury ?

Si j'ai bien compris, la pièce de théâtre vous servirait de support de communication sur les pratiques écologiques des différents peuples que vous avez choisis d'aborder dans vos recherches … sur quel(s) critère(s) avez-vous sélectionné les peuplades et tenues traditionnelles ?

Pensez-vous aborder les pratiques occidentales dans cette même pièce de théâtre ? peut être pourriez-vous faire un jeu de miroir entre eux justement … ??

Sinon, comment voulez-vous traiter votre deuxième axe ?

Merci de me donner plus d'info d'ici mercredi pour que je puisse vous aider à avancer dans votre projet. Je suis joignable sur mon adresse mail : AS.Gueusquin@univ-lyon2.fr

Alice Foulier, 16/03/2016 17:40

Pour tout le monde et surtout pour Arnault Quentin qui est difficile à joindre apparemment : on a convenu de se retrouver la semaine prochaine, mercredi, à partir de 12h30-13h jusqu'à 16h pour avancer dans la forme de notre évaluation car il y a encore beaucoup à faire. Arnault-Quentin, on avait pensé que tu pouvais jouer le terrien dans le procès étant donné que tu as fait des recherches sur la situation actuelle d'après ce que j'ai cru comprendre. Et on se débrouille tous pour être là le plus tôt possible donc si tu peux ce serait vraiment bien que tu fasse sauter un cours si tu en as un à ce moment là :) En attendant il faut se répartir les tâches : Medhi est en droit, il peut se renseigner sur la forme du procès. Après si vous avez des idées de répartition du travail (et même de contenu, plus précisément, n'hésitez pas.) Et vous pouvez partager tout ça sur cette magnifique plateforme ! :)

Alice Foulier, 16/03/2016 17:41

Pour tout le monde et surtout pour Arnault Quentin qui est difficile à joindre apparemment : on a convenu de se retrouver la semaine prochaine, mercredi, à partir de 12h30-13h jusqu'à 16h pour avancer dans la forme de notre évaluation car il y a encore beaucoup à faire. Arnault-Quentin, on avait pensé que tu pouvais jouer le terrien dans le procès étant donné que tu as fait des recherches sur la situation actuelle d'après ce que j'ai cru comprendre. Et on se débrouille tous pour être là le plus tôt possible donc si tu peux ce serait vraiment bien que tu fasse sauter un cours si tu en as un à ce moment là :) En attendant il faut se répartir les tâches : Medhi est en droit, il peut se renseigner sur la forme du procès. Après si vous avez des idées de répartition du travail (et même de contenu, plus précisément, n'hésitez pas.) Et vous pouvez partager tout ça sur cette magnifique plateforme ! :)

Fanny Bron-Fontanaz, 16/03/2016 17:47, 16/03/2016 17:54

Report des conversations que nous avons eu sur un autre support de chat.

Fanny: T'as regardé ce qu'on a fait la semaine dernière? Si t'as des questions tu nous les poses toute à l'heure comme ça

Mehdi: Oui j'ai regardé j'adhère complètement au choix de la petite “pièce” de théâtre, moins au choix des cultures

Fanny: Alors on est partit sur ces cultures parce que Arnault-Quentin avait trouvé des trucs bien dessus en livre et les profs nous ont poussé dans ce sens. Et ils sont grave chaud pour la pièce de théâtre

Mehdi: Je t'avoue que je ne retrouve pas le contraste avec l'agriculture productiviste. Pour le Moyen Âge, difficile de faire une approche historique quand les enjeux et les populations étaient complètement différents. Mais à voir cet aprem, je n'ai peut être pas tout compris

Fanny: Bah après, ils nous ont conseillés de pas faire de comparaison. Pour le moyen age, Alice doit préparer un truc pour cet aprèm, c'est pour montrer l'évolution des mœurs en fonction de la culture et comment ça à modifier l'agriculture.

Mehdi: OK OK cool

Fanny: C'est un peu compliqué à expliquer comme ça ^^ mais on verra cet aprèm

Johanna: Oui pas de soucis !

Mehdi: OK

Alice: alors j'avoue que j'ai pas trouvé grand chose d'intéressant sur le moyen âge… le seul truc qu'on peut dire c''est que à l'époque l'agriculture était plus liée à la culture. vous voulez que je prépare un truc quand même ?

Johanna: Perso sa me dit pas plus que sa le moyen âge

Alice: OK très bien, je dois préparer autre chose pour cet aprèm du coup tant que j'y suis ?

Johanna: Tkt y a pas de souci

Fanny: OK pas de problème ! T'inquiètes pas pour le moyen age, y avait rien d'intéressant sur la Roumanie non plus

ven 10:42

Fanny: Coucou! Quelqu'un pourrait mettre ce que vous avez fait et tout ça mercredi sur le lingalog pour que je puisse voir où on en est?

Alice: Aie, rien de cassé ? moi j'étais à la manifestation, je ne suis pas venue non plus donc je veux bien aussi que vous mettiez le cours sur lingalog ! merci !

Mehdi: On a fait de la compréhension orale en italien sur le mouvement Slow Food et on a écouté une intervention de Descola. On a aussi lu le “manifeste” du Pape sur l'écologie et donc je vais travailler pour le groupe sur la question religieuse de l'écologie et des nouveaux mouvements religieux relatifs à tout ça. Mais sinon, rien de bien collectif

Fanny: OK. Par contre faudrait vraiment qu'on puisse trouver précisément dans quoi on part pour pouvoir se bouger un peu parce que c'est bientôt l'oral déjà. On part un peu dans tous les sens, on a pas une ligne fixe. On s'éparpille un peu. Faudrait qu'on redéfinisse bien ce qu'on veut faire Parce que dans trois semaines on le présente au jury

Mehdi: Oui c'est ce qu'on pensait aussi avec Johanna mais on nous a expliqué mercredi dernier qu'il fallait amener notre touche personnelle, chacun dans notre coin.

Fanny: Après ils avaient validé le plan qu'on avait fait au cours d'avant. Donc on peut le garder et, à partir de la, trouver des éléments personnels

Mehdi: Bah justement on pensait aussi mais visiblement non, celui qui était avec toi il y a 2 semaines nous a dit de pas nous fier à ce qui était écrit sur Lingalog

Fanny: Bah faut savoir, le prof avait dit que c'était bien… Je vais lui envoyer un mail pour voir ce qu'il en pense aussi

ven 13:01

Johanna: Moi je pensait travailler sur les mythe dans les tribus en lien avec la nature et la façon de cultiver. Par contre je ne n'ai pas commencé donc je vas peut-être affiner mon thème d'ici là

Fanny: D'accord

lun 14:45

Johanna: Quelqu'un travaille sur la nature et la politique ou sur la nature et les nouvelles technologies? Parce que j'ai des chapitre qui pourrait être intéressant

Mehdi: Moi non ! Oui ça pourrait être intéressant !

Johanna: http://nuxeo.edel.univ-poitiers.fr/nuxeo/site/esupversions/c79d2612-8770-467d-bd36-dc7a0dd2ad9fc nuxeo.edel.univ-poitiers.fr nuxeo.edel.univ-poitiers.fr c'est le lien d'une thèse qui parle de sa

Mehdi: Merci je vais feuilleter ça en sortant du travail

Johanna: d’ac

Fanny: Vous avez eu le temps de jeter un œil sur lingalog, après le mail de toute à l'heure?

Johanna: Je viens de regarder, mais c'est quoi la mail?

Mehdi: Tiens Johanna

Bonjour à tous,

Hier soir, j'ai pris connaissance de votre avancée sur chaque projet, suite à quoi j'ai réagi sur la fenêtre de discussion de chacun des groupes.

Les idées sont bonnes mais gagneraient à être encore plus précises, notamment sur la forme. J'ai également partagé des liens pour nourrir votre réflexion et l'agrémenter d'exemples (essentiellement locaux) …

Logiquement, j'animerai le premier créneau de mercredi (16/18h) … l'intérêt étant de pouvoir vous aider dans la finalisation de vos projets, à présenter à la fin de ce mois. Je vous invite donc à aller jeter un oeil sur lingalog et à me solliciter d'ici à mercredi pour que je puisse vous apporter des réponses au moment du TD.

Je reste donc à votre dispo, Bon début de semaine.

AnneSophie (pseudo “Tao-ri”)

Fanny: Finalement tu as trouvé un sujet perso toi ? J'ai regarder quelques pistes mais rien de concluant pour l'instant. Je vais voir ce qu'elle propose aussi

Mehdi: OK cool si tout le monde a sa piste

Fanny: Après si vous avez d'autres idées pourquoi pas

Johanna: Moi a la base je pensait bosser sur les mythes et la nature mais la je suis finalement partie sur le conflit entre homme et nature

Mehdi: Les tsunamis cyclones et tout la Ou conflit “culturel” ? Ou les 2

Johanna: Bah là je commence juste à lire des trucs donc je sais pas trop quel axe je vais prendre. La je suis sur “qu'est ce que la nature?”

Johanna: http://www.persee.fr/issue/homso_0018-4306_1989_num_91_1?sectionId=homso_0018-4306_1989_num_91_1_2384 L'Homme et la société, N. 91-92, 1989. Le rapport à la nature. - Persée Deléage Jean-Paul. Introduction : Le rapport des sociétés à la nature : une question de vie ou de mort. In: L'Homme et la société, N. 91-92, 1989. Le rapport à la nature. pp. 7-11. persee.fr il y a des info sur l'écologie et le Brésil je sais pas si sa intéresse quelqu'un

mar 09:15

Fanny: Je vais regarder

14:17

Alice: Bon j'ai une heure pour bosser sur notre projet mais je sais vraiment sur quel thème, quel exemple partir… vous auriez pas des idées à me filer ?

Mehdi: Les mythes, vu que Johanna est partie sur un autre point

Fanny: Non désolé… J'ai pris le truc que le Brésil et l'Amazonie que Johanna avait trouvé

Alice: Les mythes ? OK c'est grave cool genre le rapport entre mythes et agriculture mais du coup je me concentre sur des mythes d'un pays ou d'une ethnie en particulier selon ce qui est le plus intéressant ou je fais une présentation générale des mythes humains dans leur rapport à l'agriculture ?

Fanny: Je dirai le deuxième. Mais regarde ce que tu trouves comme documentation et ce que tu peux faire avec

Alice: yes super merci les gens désolée pour cette petite panne d'inspiration

Fanny: T'inquiètes pas

Mehdi: Comme tu le sens le thème est large ! Moi j'aurai aussi choisi le deuxième et je me serai peut être focalisée sur la mythologie grecque, romaine, indienne précolombienne et où d'Asie ! Moi je fais les religions “modernes” plutôt les monothéismes donc comme cales mythes ça élargit la palette du culte à l'agriculture

18:06

Mehdi: J'ai une idée

Fanny: Oui?

Mehdi: Notre jury peut être nos jurés ! On pourrait les faire intervenir à la fin ou même plaider devant eux ! “Mesdames et messieurs les jurés” sans pour autant qu'ils parlent Ils se sentiraient intégrés

Fanny: OK, on en a parlé avec la prof

Alice Foulier, 16/03/2016 18:46

Organisation du procès (pièce de théâtre) :

Les témoins de la victime et leur avocat : ceux qui proposent des solutions à la situation. Groupe 2 et Groupe 3. L’exposition des charges : qu’est-ce que les humains ont fait de mal à la terre (environnement) Groupe 1 : Un juge, Des avocats de la défense de la Terre : ce que les hommes ont fait à la terre en matière d’environnement. Une défense à mettre en place. Ils ne sont pas écolos. Liste des plus gros problèmes environnementaux : On se concentre donc sur l’agriculture. -Surproduction, mauvaise répartition des ressources et des produits (pays développéspays en développement), surconsommation des ressources et des produits (eau, épuisement des sols, déforestation), mauvais modes de production (pesticides) , délocalisation, pas de solidarité, peu d’égard pour la santé des habitants (pesticides, usines,…) Une liste avec quelques détails : voici un lien qui liste les problèmes majeurs, ou du moins qui résume la situation : http://www.fao.org/fileadmin/templates/wsfs/docs/Issues_papers/Issues_papers_FR/L%E2%80%99agriculture_mondiale_%C3%A0_l%E2%80%99horizon_2050.pdf -Un témoin « divin » de la partie civile qui vient parler de la situation lorsque les humains sont arrivés sur la terre : la manière dont ils respectaient la terre et il suggère qu’ils devraient réapprendre à la respecter. (Recherche sur les mythologies) -Insister sur le fait que le rapport homme-nature a toujours été compliqué… Recherches de Johanna ? -Si vous avez des idées proposez !

Mariana Frontini, 25/03/2016 22:31

Qué difícil leer esto, todo en un solo bloque, ufa.

Fanny Bron-Fontanaz, 24/03/2016 09:52, 24/03/2016 09:53

Partie de Gaïa : Bonjour à tous (balayé la salle du regard), comme vous le savez surement déjà, mon nom est Gaïa, Déesse celte de la terre. Ma collègue, ici présente, et moi-même avons créé une planète bleue avec de grandes étendues fertiles (Image 1) qui lui ont donné son nom de Terre. Nous y avons ajouté de nombreuses espèces animales et végétales. Une multitude de vies colorées et épanouies respectant notre création. Puis l’espèce animale a évolué et de cette évolution est née la race humaine. Des animaux différents des autres. Plus adroits, inventifs et dotés de la parole. Les autres Dieux et moi étions fiers de cette évolution. Jusqu’à ce que tout cela dégénère. Les humains, de par leurs inventions, se sont décrétés au-dessus des autres espèces animales et ont commencé à les dominer. Ils ont créé l’anthropocentrisme et se sont détachés de la nature. Ils ont arrêté de la protéger et de la respecter. Voici où nous en sommes aujourd’hui (Images 2 à 6). Comme vous pouvez le voir, la Terre est à présent malade et la majorité de ses énergies fossiles sont épuisées. Il est trop tard pour réparer les dégâts infligés par la race humaine à notre création. C’est pour cela que nous devons repartir du début et créer une nouvelle planète en empêchant la race humaine de réapparaître.

Merci à vous, (les désigner du doigt), membres du jury, de prendre la bonne décision.

Mariana Frontini, 25/03/2016 22:41

Idem. ¿Les gustaría consultar las Ayudas del wiki? :-)

http://lingalog.net/dokuwiki/aide/wiki/accueil

Mehdi Sahraoui, 28/03/2016 15:30

Très bien ton texte !

Fanny Bron-Fontanaz, 29/03/2016 13:00

Coucou tout le monde! Une partie du groupe 1 se réunit demain avant le cours a partir de 12h30 au café filtre de BRON pour manger un bout et répéter pour l'évaluation! Si vous voulez nous rejoindre c'est avec plaisir!

Mariana Frontini, 29/03/2016 20:46

Yo no puedo, lo siento. ¡Buena suerte!

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.